Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 18:19

John Grisham est un auteur que je ne connaissais pas. J'ai récupéré ce livre de la grand mère, malheureusement décédée, de mon chéri.

JohnGrishamCBobKrasner.jpgL'auteur : John Ray Grisham est un auteur americain  de romans judiciaires.
D'abord diplomé en sciences comptables, il obtient une licence en droit et devient avocat. Il commencera son premier roman "Non coupable" à l'âge de 29 ans suite à un procès où">il entend le témoignage bouleversant d'une enfant de douze ans qui a subi un viol.

 

 

 

Grisham-John-Le-Testament-Livre-613790_ML-copie-1.jpgRésumé du livre : Troy Phelan, riche mania de la finance, établit un tout dernier testament dans lequel il lègue toute sa fortune, s'élevant à 11 milliards de dollars, à sa fille illégitime Rachel Lane, missionnaire au Pantanal (Brésil) une région les plus reculée du monde. Josh Stafford, avocat testamentaire de Troy Phelan, envoie Nate O'Riley, tout juste sortie de sa 4ème cure de désintoxication, à la recherche de la femme la plus riche du monde.

 

 

Mon avis : J'ai accroché dès les premières lignes du bouquin ce qui est rare et malgré le manque de temps pour lire, j'ai grapillé les pages jour après jour et j'ai adoré. Même la fin n'est pas "à l'eau de rose" et termine ce récit en beauté. Vivement le prochain "John Grisham"!

Repost 0
Published by Vaness - dans J'ai lu
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 08:48
Pas de panique Mamicha je ne change pas d'amoureux.
Il y a quelques semaine de ça, j'ai été contactée par Sabrina du site Alapage.com qui me proposait un partenariat.
Pour ce faire j'ai du mettre le logo du site en question (sur la gauche) et en échange elle me faisait parvenir 3 livres pour enfants de mon choix.
Après avoir fait un peu le tour de tous  ce qu'ils avaient j'ai choisit ces livres :

CIMG7104.JPG
Il y a donc :
Qui conduit ? de Léo Timmers : Lou est un fana de voiture alors ça me semblait lui convenir à merveille
Gros mots rigolos de B. Marchon : ça me semblait bien pour remplacer les gros mots pas beaux que son père et moi disons.
7 histoires de Lou le loup de Muriel Szac : J'vais trouvé ça rigolo qu'il ait des livres à l'effigie de son prénom.

Lou a decouvert ses livres avec un grand plaisir et nous demande régulièrement de les lui lire. J'avais un peu peur au départ, pour le premier livre, qu'il ne l'abime trop facilement car les images se soulèvent pour faire apparaitre le conducteur de l'engin et le dernier livre dans le même genre a finit à la poubelle.

CIMG7107CIMG7109

Mais non il est toujours entier et pour le moment, Lou prend toujours soin de ses livres :

CIMG7105.JPGCIMG7108.JPG
Encore un grand merci Sabrina pour ces jolis livres!
Repost 0
Published by Vaness - dans J'ai lu
commenter cet article
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 11:52

Vous vous souvenez lorsque j'avais fait un petit tour chez NATUREO j'avais acheté ce livre pour pouvoir optimiser le futur allaitement de Kinder surprise.


L'auteur : France Guillain est auteur de très nombreux ouvrages qui vont du récit d'aventures de voile autour du monde au roman en passant par les nouvelles, la pédagogie, les essais, documents et divers moyens naturels de nous maintenir en bonne forme. Sa longue expérience autour du monde et cinq enfants nous apporte des méthodes faciles, efficaces.

Résumé du livre : Elle nous dévoile dans ce livre des trucs et astuces pour bien vivre son allaitement et surtout son expérience en la matière avec ses cinq enfants.

Mon avis : Un peu trop ciblé sur le BIO pour moi mais ce livre m'a reconcilié avec la possibilité de retenter l'allaitement pour kinder surprise. Ca m'a edonné confiance en moi malgré l'expérience pas topissime que j'ai eu en essayant d'allaiter Lou.
Ce livre est plein de trucs et astuce que je vous ferais partager dans un prochain article.

Repost 0
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 14:23

L'auteur : comme j'ai lu le tome I forcément je vous l'ai déjà présenté et si vous ne vous en souvenez plus c'est par ICI.

Résumé du livre :
Qu'un crocodile aux yeux jaunes ait ou non dévoré son mari Antoine, disparu au Kenya, Joséphine s'en moque désormais. Elle a quitté Courbevoie pour un immeuble huppé de Passy, grâce à l'argent de son best seller, celui que sa soeur Iris avait tenté de s'attribuer, payant cruellement son imposture dans une clinique pour dépressifs. Libre, toujours timide et insatisfaite, attentive cependant à la comédie cocasse, étrange et parfois hostile que lui offrent ses nouveaux voisins, Joséphine semble à la recherche de ce grand amour qui ne vient pas. Elle veille sur sa fille Zoé, adolescente attachante et tourmentée et observe les succès de son ambitieuse aînée Hortense, qui se lance à Londres dans une carrière de styliste à la mode.
Joséphine ignore tout de la violence du monde, jusqu'au jour où une série de meurtres vient détruire la sérénité bourgeoise de son quartier. Elle-même, prise pour une autre sans doute, échappe de peu à une agression. La présence de Philippe, son beau-frère, qui l'aime et la désire, peut lui faire oublier ces horreurs. Impossible d'oublier ce baiser, le soir du réveillon de Noël, qui l'a chavirée. Le bonheur est en vue, à condition d'éliminer l'inquiétant Lefloc-Pinel, son voisin d'immeuble, un élégant banquier dont le charme cache bien trop de turpitudes.
Autour de l'irrésistible et discrète Joséphine, gravite une fois encore tout un monde de séducteurs, de salauds, de tricheurs et autant d'êtres bons et généreux. Comme dans la vie.

Mon avis : j'ai mis très longtemps à lire ce livre mais cela n'a strictement rien à voir avec mon plaisir de le lire. j'ai adoré. L'auteur reprend avec tellement de facilité la vie de Joséphine là où elle l'avait laissé et on rentre dans de nouvelles intrigues et un attachement encore plus fort aux personnages du roman.
Mais je suis encore restée sur ma faim, j'ai plein de questions qui trottent dans ma tête : Quel sera le prochain roman de Joséphine? Que va devenir son grand amour? Et Hortense? Va t'-elle finalement se mettre avec Gary?
Bref il FAUT que l'auteur fasse une suite...pitié!!!!!

Repost 0
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 12:01

Vous vous souvenez de mon article dans ma rubrique "Mes Lectures" sur Martine...
NON!  Comment ça NON! Ben il est
LA!


Vous remarquerez que dans les commentaires j'ai des messages du fils de Gilbert DELAHAYE. Suite à celà nous avons un peu conversé sur "MARTINE" l'oeuvre de son père et il m'a gentillement envoyé un album de mon choix "Martine Petite Maman" et en plus j'ai eu l'honneur qu'il soit dédicacé...:

"Pour Vanessa,
Martine petite maman
Je vous souhaite bonne lecture et vous remercie de votre fidelité à "Martine".
En souvenir de Gilbert Delahaye, créateur
de Martine.
Bien Cordialement,
Son fils Jean Pierre Delahaye."


Encore une Grand Merci!

Repost 0
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 18:12

Gaby  : Fils de blonde, blond lui-même, il s’en est fallu d’un chromosome pour que Gaby soit une blonde. Avec une mère qui travaille à la télévision sur une grande chaîne privée, il a pu enchainer les petits boulots et rencontrer nombre de célébrités qui l’ont encouragé à embrasser une carrière artistique : Alain Chabat lui a dit : « les bureaux de la prod, c’est quel étage ? », tandis que Laurent Baffie lui a lancé un « pousse-toi » qui l’a conduit à choisir l’animation, où il est standardiste. "Les Blondes" est son premier album de bandes dessinées, réalisé avec Dzack, un illustrateur sorti premier de sa promotion des Gobelins. Contrairement à Dzack qui est Australien, Gaby non.

Dzack :  Tout petit, il rêve d’être boucher puis découpeur d’ailes de papillon avec des ciseaux, déboucheur, réparateur, entrepreneur dévisseur, aspirateur mais finalement c’est le dessin qui l’attire le plus. Il commence comme plongeur (dans la cuisine de maman) puis deux ans plus tard il obtient son brevet de balayage (toujours en cuisine). À 23 ans, il rate son bac en section repassage. Mais après 3 ans d’efforts acharnés, il obtient, à la surprise générale, une maîtrise de lavage de voiture (encore dans l’entreprise familiale). Après quoi il effectue quelques menus travaux entre caissier chez mac Do et laveur de vitre chez les sapeurs pompier alors qu’il prétend avoir fait les Goblins et travailler dans le dessin animé. Jusqu’en 2004 où Gaby (un scénariste qui lui affirme être super connu) lui propose de faire un travail hyper utile en devenant dessinateur de les Blondes. 

Résumé des BD :  Après l'indiscutable succès du premier tome, 'Les Blondes' sont de retour pour le meilleur... et pour le rire ! Stéréotypes et fantasmes se mêlent pour aboutir à la conclusion suivante : les hommes préfèrent les blondes ! Belles, séduisantes, naïves, gourdes et maladroites, ils les convoitent, ils les exhibent comme un trophée puis... ils se lassent. Comme toutes bonnes choses, il ne faut donc pas en abuser... Sauf pour en rire !

Mon avis : J'adore, non seulement parce que je suis moi même blonde (enfin c'est plutot blond venissien quandmême) et qu'en plus l'héroïne s'apelle comme moi : Vanessa! Il est certain que certaines des blagounettes sont parfois tirées par les cheveux mais c'est vraiment à prendre au 12000ème degré et surtout ne pas s'offensé si on est blonde!

Repost 0
18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 10:00


Pour la présentation de l'auteur c'est déjà fait ICI.

Résumé du livre : Kathleen DeMaio, dite Katie est adjointe au procureur. Cela fait plusieurs mois que pour se sortir de la solitude et de la souffrance dans laquelle elle était plongée après la mort de son mari John DeMaio, elle travaille d'arrache-pied. Ce soir-là elle est particulièrement fatiguée lorsqu'elle rentre chez elle... Mais sa voiture dérape et elle est emmenée d'urgence à l'hôpital, lieu que craint le plus Katie. Heureusement, rien de grave, juste quelques blessures au bras. Mais pas mesure de sécurité, Katie doit passer une nuit à l'hôpital. Sous l'effet d'un somnifère elle s'endort très rapidement mais en pleine nuit elle est réveillée par un horrible cauchemar qui la hante depuis des années. Se levant, elle se dirige vers la fenêtre et abaisse le store. D'ici, elle aperçoit tout ce qui se passe dans le parking. Bientôt, elle entrevoit un homme portant une couverture suspecte et la fourrant dans son coffre de voiture. Mais Katie a eu le temps d'apercevoir le visage de la personne enfouie sous la couverture. Elle est horrifiée et se recouche immédiatement. Le lendemain, persuadée qu'elle avait fait un cauchemar elle n'essaie de ne plus y repenser. Surtout qu'elle déjeune avec sa soeur Molly mais leur déjeuner est bientôt troublé. Le voisin, dont sa femme attendait un bébé vient annoncer que sa femme s'est suicidée. Les policiers arrivent en force suivis de près par Katie. Et alors là, Katie reconnaît la femme enfouie dans la couverture que transportait cet homme. Les policiers relèvent des indices mais tout ceci ne colle pas. Pourquoi s'est-elle suicidée alors qu'elle était si heureuse d'être enceinte? Pourquoi avoir gardé son manteau? Etait-elle pressée? Mais Katie découvre surtout que la jeune femme consultait le médecin qui va devoir l'opérer pour un problème gynécologique. Or Katie ne semble pas rassurée.
Ce médecin aurait-il un quelconque rapport avec la mort de la jeune femme?

 

Mon avis : Tout comme la plupart des livres de Mary Higgins Clark, j'ai adoré l'intrigue. J'ai aussi tout particulièrement apprécié le fait que l'auteur parle à la première personne non seulement au niveau de l'héroïne mais aussi au niveau du meutrier.
C'est un bouquin qui vous fait froid dans le dos, vous donne des frissons, bref vous fait vous sentir vivante tellement toutes les cellules de votre corps sont en émoi!

Repost 0
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 16:30

Non je ne fabule pas sur l'une de mes collègues (aucun rapport avec Nath maman)!
Mais dans mes lectures d'enfant comment ne pas citer les bande déssinée de MARTINE...
J'ai adoré lire et regarder les images de ces bouquins, et à coup sûre si un jour j'ai une fille, elle aura toute la collec!

Son auteur : Gilbert Delahaye,Né en 1923, fait ses études à Tournai et entre, en 1944, chez Casterman comme ouvrier typographe. Connu par ailleurs pour ses écrits poétiques (il obtiendra le prix Prévert en 1985), il se voit confier par la maison d'édition la mission de donner vie à une fillette, dont les aventures pourraient être déclinées en une série d'albums. C'est ainsi qu'en 1953 naît le personnage de Martine, avec la complicité du dessinateur Marcel Marlier. Martine à la ferme et Martine en voyage paraissent en 1954. Jusqu'à sa mort, en 1997, Gilbert Delahaye écrira chaque année une nouvelle aventure pour son héroïne.




Son illustrateur : Marcel Marlier est né à Herseaux en Belgique. Il a suivi les cours d'arts décoratifs de l'Institut Saint-Luc de Tournai. Professeur d'art plastique, il débute en 1953 avec Deux lapins tout pareils de Jeanne Cappe. En 1954, il se lance dans la série des Martine qui connaîtra un énorme succès.



Pourquoi j'étais fan de martine? Tout d'abord j'adorais les aquarelles. Je trouvais les couleur très douces et drolement bien harmonisées. Et puis je trouvais MARTINE trop belle : lorsqu'elle avait les cheveux courts, je m'imaginais être elle (faudra que je vous montre ma ptite tête de garçonne) et lorsqu'elle avait les cheveux longs, je rêvais d'avoir les mêmes.
Les histoires, forcément, me passionnaient, et j'adorais Mr PATATOUF et Mr MOUSTACHE...
Je vous ai fait rajeunir un peu???

Voici quelques petites illustrations pour vous faire plaisir :

 

Repost 0
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 12:24





Pour la présentation de l'auteur, c'est déjà fait : ICI.

Résumé du livre : A trente ans et des poussières, Faith et Peter sont persuadés d'avoir réussi leur vie. Des boulots passionnants - il est éditeur, elle est "Miss Météo" d'une chaîne nationale - deux ados un peu excentriques mais adorables, un toutou-à-qui-il-ne-manque-que-la-parole prénommé Graham... Mais le jour de leur anniversaire de mariage, Faith constate brusquement que le champagne de leur amour a perdu ses bulles, tout ça parce que sa meilleure amie, Lily, a lancé une insinuation venimeuse sur Peter...




Mon avis : J'ai mis presque 6 mois pour lire ce bouquin (Pocket d'environ 650 pages). Il y a 2 mois je vous aurais dit qu'il était nul et pas passionnant pour un sou. Aujourd'hui je dirais plutôt que l'intrigue est TROP longue à démarrer et qu'une fois passé le cap, ça va très vite.... On a vite envie de connaître la suite.
Bien que l'histoire en fond soit assez banale, la curiosité finit pas l'emporter.
Je dirais donc en conclusion que c'est un livre à lire quand on en a pas des tonnes sous la mains.

Repost 0
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 12:14


L'auteur
: Victor Hugo est né à Besançon le 26 février 1802. Fils d'un général de Napoléon, il suivit d'abord son père dans le hasard des expéditions et des campagnes, en Italie, en Espagne, où il fut page du roi Joseph et élève au séminaire des nobles de Madrid. Vers l'âge de onze ans, il vint s'établir avec sa mère, séparée à cette époque du général, à Paris, dans le quartier, presque désert alors, du Val-de-Grâce. C'est là qu'il grandit dans une liberté d'esprit et de lectures absolue, sous les yeux d'une mère extrêmement indulgente et assez insoucieuse à l'endroit de l'éducation. Il s'éleva tout seul, lut beaucoup, au hasard, s'éprit, dès quinze ans, à la fois de vers et de mathématiques, se préparant à l'École polytechnique et concourant aux Jeux floraux.





Résumé du livre : Libéré après vingt ans de bagne , Jean Valjean est arrêté pour le vol de chandeliers chez un évêque. L'ecclésiastique déclare lui avoir donné ces objets. Jean Valjean décide de ne plus faire que le bien.
Au cours de son périple il rencontre une famille d'aubergistes qui ont recueilli la petite Cosette. Fille, d'une mère célibataire malade qui avait confié son enfant en attendant des jours meilleurs.
Les Ténardiers, se servent de Cosette comme "bonne à tout faire" dans des conditions déplorables.
Après avoir arraché la petite Cosette au couple Thénardier, Jean Valjean s'installe à Paris et prend le nom de Fauchelevent. Devenu un homme honorable, il élève Cosette dans les meilleures conditions.
Mais c'est sans compter Javert (l'inspecteur qui l'avait arrêté autrefois) et qui a décidé de lui rendre la vie difficile.

Mon avis : Il y a une éternité que j'ai lu ces livres. C'était à une époque où ma mère travaillait chez Flammarion. Je m'étais mis dans la tête de lire tous les classiques littéraires pour perfectionner mon savoir...Autant dire que je me suis vite arrêtée... mais j'ai dévoré ces 3 tomes.
J'ai été touché par les personnages inventés par Victor Hugo et ma lecture m'a enrichit. Malgré cela, je n'ai pas pris goût à la lecture à cet période...
Repost 0