Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 20:59

Simone c'était ma mamie que j'adorais, qui m'a éduqué à un moment de ma vie mais qui est partie bien subitement. Je vous en reparlerais à l'occasion.

Cette semaine c'est "En voiture Simone"
gacqv_1113938518_meme.jpg

Qui n'a pas entendu cette expression de milliers de fois pour partir en voiture?

Cette expression est super vieille, elle date de 1929 et fait référence à une demoiselle de 19 ans qui s'appelait Simone Louise de Pinet de Borde des Forest qui a passé son permis de conduire (plutôt rare pour une femme à cette époque), et, dès l'année suivante, s'est mise à participer avec un certain succès et sans accident à des courses automobiles et des rallyes jusqu'en 1957.

Mais cette expression fût reprise en 1962 par Guy Lux qui à la création de l'émission Intervilles qu'il animait avec Léon Zitrone et Simone Garnier, n'a donc pu s'empêcher, par allusion à la pilote célèbre et pour démarrer certaines actions du jeu, de lancer le fameux cri de guerre "En voiture Simone !".

En réalité, l'expression complète et de haute tenue était "En voiture Simone, c'est moi qui conduis, c'est toi qui klaxonnes !"

Repost 0
Published by Vaness - dans Kézako
commenter cet article
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 06:59

Passant des heures sur l'ordinateur et surtout à faire des jeux, je dois dire cette phrase un million de fois par mois. Mais d'où cela vient-il ?

Cette semaine c'est "un Bug"
DVFpdqBVWEBqiXVXbWbfd4SiiQd6XUqqQuicklook.jpg

Le mot bug signifie "insecte" en américain. Mais d'où vient alors le rapport avec le dysfonctionnement d'un programme ?

Il faut pour cela remonter aux temps préhistoriques de l'informatique, à une époque où le prototype dernier cri des ordinateurs s'appelait Mark 1, une énorme machine de 5 tonnes mesurant 15 mètres de long et 2 mètres 50 de hauteur.

Lors d'une soirée d'été 1945, le tintamarre des rouages s'arrêta net. La crème des savants se précipita au chevet du Monstrosore, scrutant les entrailles de câbles du géant.

Au cours des longues heures d'auscultation infructueuse qui suivirent, le Mark 1 toujours muet refroidissait lentement lorsque soudain, Grace Murray Hopper, brillante mathématicienne et pionnière de la programmation, dégaina promptement la pince à épiler qui ne la quittait jamais pour extraire délicatement d'un relais électromécanique une mite aux ailes à moitié grillées.

Nos académiciens ont depuis francisé le mot "bug" en "bogue". Là où le rapport est difficile, mise à part la sonorité similaire, c'est qu'il me semble qu'on ai pas encore trouvé de carapace de chataigne dans un ordi ... Non?!

 

Repost 0
Published by Vaness - dans Kézako
commenter cet article
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 13:53

Une expression que je dis de temps à autre quand je ne suis pas énervée au point d'être vulgaire (pas besoin de dessin hein?!).

Cette semaine c'est "Lacher la grappe"
cc_000011.jpg

Lorsque quelqu'un nous importune, nous 'colle' de trop près, comme s'il était férocement agrippé à nos baskets, quoi de plus naturel, quand on veut s'en débarrasser, que de lui dire lâche-moi la grappe !.

Cette 'grappe' argotique dont il s'agit ici peut facilement être assimiler au service trois pièces, ce que l'homme a entre les jambes, ressemblant à un  cep sous lequel est accrochée une superbe grappe. Certes, elle ne comporte que deux raisins et en plus ils sont sans pépins.
A côté de ça il y a certainement un jeu de mot sur le 'grappin', cet objet qui fait que l'emmerdeur reste collé à vous, ne vous lâche plus.

Repost 0
Published by Vaness - dans Kézako
commenter cet article
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 06:53

Petite et même après on m'a rabaché sans cesse que j'étais soupe au lait comme ma marraine. Je sais bien ce que ça veut dire mais ne savais pas d'où ça venait ... maintenant je sais!

Cette semaine c'est "Être soupe au lait"
Soupe-de-lait_large_recette.jpg

On entend encore cette expression mais moins souvent qu'avant, moi même je l'utilise pour mon petit Lou (voilà la preuve qu'il a mon caractère!) car il est suceptible comme pas deux!

Cette expression est issue au XIXe siècle de la locution monter comme une soupe au lait.


Il suffit d'avoir expérimenté une seule fois le comportement du lait (ou de la soupe au lait) lorsqu'il se met brutalement à bouillir pour comprendre cette association avec une personne dont l'humeur change très brutalement, aussi vite que le lait redescend dès qu'on le sort du feu.

Repost 0
Published by Vaness - dans Kézako
commenter cet article
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 07:09

J'ai décidé d'ouvrir sur mon blog une nouvelle catégorie : celle des expressions que l'on utilise plus où moins courament pour vous faire découvrir leur provenance parce que l'on ne sait pas toujours d'où elles viennent.
Je publierais tous les vendredis un billet sur une expression et son origine.
Si vous souhaitez en découvrir une particulière n'hésitez pas à me faire signe.

Celle de cette semaine est "Bête comme chou".
chou-vert.jpg

On l'utilise rarement de nos jours préférant "con", "débile", "idiot" et j'en passe.

Il ne s'agit pas ici du chou, qu'il soit vert, rouge, fleur ou de Bruxelles malgré qu'il n'ait pas l'air d'avoir une intelligence extrêmement développée.


Cette expression existe depuis le milieu du XIXe siècle et elle s'utilisait alors pour qualifier quelqu'un de "très bête".

Le chou, en argot de l'époque, désignait aussi bien la tête ("se prendre le chou", par exemple) que la partie charnue sur laquelle on s'assoit, le 'cul'.
C'est à cette deuxième partie du corps qu'on attribuait une intelligence largement au dessous de la moyenne.

Repost 0
Published by Vaness - dans Kézako
commenter cet article