Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 18:12

Gaby  : Fils de blonde, blond lui-même, il s’en est fallu d’un chromosome pour que Gaby soit une blonde. Avec une mère qui travaille à la télévision sur une grande chaîne privée, il a pu enchainer les petits boulots et rencontrer nombre de célébrités qui l’ont encouragé à embrasser une carrière artistique : Alain Chabat lui a dit : « les bureaux de la prod, c’est quel étage ? », tandis que Laurent Baffie lui a lancé un « pousse-toi » qui l’a conduit à choisir l’animation, où il est standardiste. "Les Blondes" est son premier album de bandes dessinées, réalisé avec Dzack, un illustrateur sorti premier de sa promotion des Gobelins. Contrairement à Dzack qui est Australien, Gaby non.

Dzack :  Tout petit, il rêve d’être boucher puis découpeur d’ailes de papillon avec des ciseaux, déboucheur, réparateur, entrepreneur dévisseur, aspirateur mais finalement c’est le dessin qui l’attire le plus. Il commence comme plongeur (dans la cuisine de maman) puis deux ans plus tard il obtient son brevet de balayage (toujours en cuisine). À 23 ans, il rate son bac en section repassage. Mais après 3 ans d’efforts acharnés, il obtient, à la surprise générale, une maîtrise de lavage de voiture (encore dans l’entreprise familiale). Après quoi il effectue quelques menus travaux entre caissier chez mac Do et laveur de vitre chez les sapeurs pompier alors qu’il prétend avoir fait les Goblins et travailler dans le dessin animé. Jusqu’en 2004 où Gaby (un scénariste qui lui affirme être super connu) lui propose de faire un travail hyper utile en devenant dessinateur de les Blondes. 

Résumé des BD :  Après l'indiscutable succès du premier tome, 'Les Blondes' sont de retour pour le meilleur... et pour le rire ! Stéréotypes et fantasmes se mêlent pour aboutir à la conclusion suivante : les hommes préfèrent les blondes ! Belles, séduisantes, naïves, gourdes et maladroites, ils les convoitent, ils les exhibent comme un trophée puis... ils se lassent. Comme toutes bonnes choses, il ne faut donc pas en abuser... Sauf pour en rire !

Mon avis : J'adore, non seulement parce que je suis moi même blonde (enfin c'est plutot blond venissien quandmême) et qu'en plus l'héroïne s'apelle comme moi : Vanessa! Il est certain que certaines des blagounettes sont parfois tirées par les cheveux mais c'est vraiment à prendre au 12000ème degré et surtout ne pas s'offensé si on est blonde!

Partager cet article

Repost 0

commentaires