Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 07:00




Voilà nous sommes le 1er Mai, fête du travail, mais aussi offrande (ou plutôt vente à prix exubérants) de muguet. Donc mon blog n'échappe pas à la tradition de voir offrir ce petit brin de muguet...
Mais pour pas mourir idiot (comme on dit) je vais vous apprendre (peut être) deux ou trois trucs concernant le muguet  (merci wiki) :

L'histoire : La tradition du muguet du 1er mai remonte à la Ranaissance, Charles en ayant offert autour de lui en 1561 comme porte-bonheur. Ce n'est qu'au début du XXème siècle qu'il sera associé à la fête du travail.
La vente du muguet dans les rues remonte elle aux environs de 1936 avec l'avènement des congés payés. Le 1er mai est d'ailleurs le seul jour où la vente de muguet par les professionnels ou particuliers est tolérée sans autorisation.

La symbolique : Dans le folklore français, les noces de muguet symbolisent 13 années de mariage.
Dnas le language des fleurs, le mugut signifie "retour de bonheur" et pour certains seuls les brins de muguet ayant naturellement 13 fleurs pourtent bonheur.

La controverse : avec ses jolies clochettes blanches et ses feuilles bien vertes, on donnerait au muguet le bon Dieu sans confession...mais ce q'uon ne sait pas c'est que c'est une plante herbacée très très toxiques.
L'ingestion peut provoquer des troubles digestifs constitué d'irritation de la bouche, de douleurs abdominales, de nausées, de vomissements, de diarhées et des troubles du rythme cardiaque.

En somme, offrez-en car ils portent bonheur et que ça fait toujours plaisir de recevoir un bouquet de fleurs mais ne les faîtes pas cuire pour l'apéro...

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Mary 01/05/2009 21:30

Comme quoi on se ferai facilement avoir par des jolies fleurs comme ça.

Leoetlisa 01/05/2009 15:34

J'en ai eu, offert par l'homme de ma vie, l'unique et le seul qui restera à jamais dans mon coeur (après mon fils bien sûr) j'ai nommé... mon père !